• 30 août 2013
fr

Témoignage de Marie en Roumanie : son quartier

« Voilà déjà deux semai­nes que j’ai atterri dans cette belle Roumanie, avec ses pay­sa­ges somp­tueux et tel­le­ment dif­fé­rents, allant des plai­nes recou­ver­tes d’usines et de pipe­li­nes, aux forêts luxu­rian­tes des Carpates orien­ta­les (qui sont peu­plées d’ours), tout en pas­sant par les col­li­nes ver­doyan­tes qui entou­rent Deva (même si je crois que pour eux, c’est des mon­ta­gnes !) Ce que j’aime le plus ici, c’est que des gens de toutes cultu­res, de tous hori­zons et de toutes clas­ses socia­les se croi­sent et se mélan­gent. Ainsi donc, dans notre quar­tier, il y a les mai­sons des tzi­ga­nes, avec les poules et les oies qui cou­rent dans la rue, puis des mai­sons joli­ment déco­rées, pein­tes de cou­leurs vives avec des por­tails sculp­tés à la manière hon­groise et, entre deux, des bâtis­ses déla­brées ou à moitié cons­trui­tes. De temps en temps, on entend des bruits de sabots et les chiens aboient (Il y en a tel­le­ment ici ! la plu­part sont sau­va­ges et pas très sym­pa­thi­ques.) Ce sont nos amis tzi­ga­nes qui ren­trent chez eux avec leur moyen de trans­port pré­féré…la char­rette ! En allant à la messe, nous croi­sons les grands-mamans hon­groi­ses avec leurs fichus sur la tête puis quel­ques mètres après, nous nous arrê­tons pour saluer Ana-Maria, une jeune tzi­gane de 11 ans. C’est un peu la prin­cesse du Points-Coeur. Comme elle ne va pas à l’école, elle passe nous voir pres­que tous les jours et m’apprend à me faire des tres­ses. »

Mia (lettre aux par­rains du 3 août 2013)

Autres témoi­gna­ges de Marie en Roumanie :
Visite à l’orphe­li­nat


Revenir au début