Points-Coeur Suisse
Points-Coeur Suisse
Accueil

Les villages d’accueil

Les vil­la­ges Points-Cœur sont les pre­miers déve­lop­pe­ments des mai­sons Points-Cœur dans les bidon­vil­les et du tra­vail des volon­tai­res dans ces mai­sons. Ces vil­la­ges offrent la pos­si­bi­lité d’un accom­pa­gne­ment pri­vi­lé­gié et d’une prise en charge inté­grale de per­son­nes en situa­tion cri­ti­que, sur des durées adap­tées selon chacun : enfants et jeunes confiés par le juge des mineurs, per­son­nes âgées ou han­di­ca­pées, ou encore mères de famil­les en situa­tion de détresse…

Un chemin de crois­sance et de restruc­tu­ra­tion est offert à chacun – au plan humain, fami­lial et social – dans le cadre d’une vie fami­liale regrou­pant des volon­tai­res, des famil­les, des enfants des rues, des mala­des… Des acti­vi­tés ludi­ques, éducatives et des for­ma­tions pro­­fes­sion­nel­les sont mises en place.

La Fazenda do Natal (Brésil)

Le pre­mier vil­lage a vu le jour en 1992 près de Salvador da Bahia (Brésil). On y compte dix mai­sons en ciment, une école de mise à niveau, un réfec­toire, une grange et quel­ques ani­maux, un four à pain, un ate­lier d’arti­sa­nat, un pota­ger, trois puits, et une église. Y sont accueillies une tren­taine de per­son­nes de tous âges et de toutes condi­tions.

Le Jardin de la Miséricorde (Inde)

Le vil­lage d’Inde est né dans le même esprit en 2000. Disposant de 10 hec­ta­res, les volon­­tai­res accueillent une dizaine de per­son­nes mala­des ou han­di­ca­pées. Disposant de res­­sour­ces natu­rel­les plus riches (pos­si­bi­li­tés étendues d’irri­ga­tion notam­ment), l’accent est mis sur le déve­lop­pe­ment agri­cole dans le res­pect de la culture locale et des per­son­nes accueillies.


Revenir au début