• 11 octobre 2011
fr

Le Pape Benoît XVI à Freiburg

Le Pape à Freiburg

Retour en arrière : dîner au Point-Cœur un diman­che de sep­tem­bre. Parmi les événements à venir : le Saint-Père sera en Allemagne la semaine sui­vante, en par­ti­cu­lier à Freiburg le WE des 24 et 25 sep­tem­bre.

Et... Genève - Freiburg = 3 heures de route ! De plus nous pou­vons être accueillis (mer­veilleu­se­ment bien) par les parents de Sylvie, qui habi­tent à 20 minu­tes en Alsace voi­sine.

Nous sommes donc quatre amis du Points-Cœur de Genève, Sylvie en tête, à pren­dre la route samedi matin. Découverte de la magni­fi­que ville de Freiburg, au cœur de la Forêt Noire, nous sommes sous le charme et le dépay­se­ment est total. S’ensuit la veillée avec des mil­liers de jeunes, nous nous fau­fi­lons et nous retrou­vons à quel­ques mètres de Benoît XVI, l’émotion est grande ! Au cours du rite sug­ges­tif de la lumière, le Pape trans­met aux repré­sen­tants de dif­fé­rents mou­ve­ments la flamme du cierge pascal, sym­bole de la lumière qui est le Christ. En nous adres­sant l’exhor­ta­tion sui­vante : « Vous êtes la lumière du monde » il nous redit sa confiance dans notre col­la­bo­ra­tion active : « avec la grâce du Christ, vous êtes en mesure d’appor­ter au monde le feu de l’amour de Dieu. »

Levés aux auro­res diman­che, nous retrou­vons quel­que 100 000 per­son­nes venues assis­ter à la Messe célé­brée par Benoît XVI à l’aéro­port tou­ris­ti­que de Freibourg. Le soleil est radieux, nous nous ins­tal­lons stra­té­gi­que­ment à côté d’une bar­rière pour voir passer le pape et crier des « Benedicto » à tout rompre. Quelle joie de vivre en com­mu­nion avec notre pape sa visite pas­to­rale dans son pays ! Grâce à un ami jour­na­liste nous avons pu avoir les textes en fran­çais et ainsi mieux com­pren­dre les paro­les de Benoît XVI. Dans son homé­lie le pape a remer­cié tous ceux qui s’enga­gent dans les divers domai­nes de la vie ecclé­siale, Surtout les nom­breux volon­tai­res et les col­la­bo­ra­teurs des ini­tia­ti­ves cari­ta­ti­ves en par­ti­cu­lier dans les terres de mis­sion. Il a rap­pelé que le ser­vice sera tou­jours fécond, s’il découle d’une foi authen­ti­que et vivante, en union avec les évêques et le Pape, en union avec l’Eglise. Merci très Saint-Père pour ces paro­les ! A bien­tôt pour de nou­vel­les aven­tu­res, en espé­rant accueillir le pape en Suisse !

Marine L.

Homélie du Pape Homélie Benoît XVI à freibourg {PDF}

Veillée avec les jeunes
JPEG JPEG


Revenir au début