• 25 août 2009
fr

La fraternité sacerdotale « Molokaï »

Le sacer­doce des mem­bres de l’Association des prê­tres Molokaï est vécu comme un ser­vice de la voca­tion à la sain­teté des laïcs, dans la fidé­lité au cha­risme de Points-Cœur. L’asso­cia­tion publi­que de prê­tres « Molokaï » est régie par ses pro­pres sta­tuts. Elle est placée sous le patro­nage de saint Damien de Veuster, apô­­tre des lépreux, béa­ti­fié le 4 juin 1995 par Jean Paul II.

Mission
Les prê­tres de le Fraternité Molokaï seront amenés à exer­cer dif­fé­rents types de mis­sion à l’inté­rieur de l’œuvre Points-Cœur ou au ser­vice d’une autre réa­lité ecclé­siale.
Par leur minis­tère, ils cher­che­ront à répan­dre une culture de com­pas­sion dans le monde, à servir la per­sonne humaine dans toutes les dimen­sions de son exis­tence (famille, culture, tra­­vail, poli­ti­que, santé, etc.) pour la guider et l’intro­duire dans la pleine « Stature du Christ » (Eph 4,13).

Quoi qu’il en soit de la mis­sion qui est la leur, ils agi­ront tou­jours comme des « ser­vi­teurs inu­ti­les », évitant de s’atta­cher à un rôle ou à une fonc­tion au détri­ment de l’amour du Christ et des per­son­nes confiées. La gra­tuité et l’atten­tion à la per­sonne res­te­ront au cœur de leur mis­sion sacer­do­tale.
«  L’atti­tude du mis­sion­naire ne peut être autre que celle du Christ : celle de la com­pas­sion » (Benoit XVI)

A pré­sent, cette asso­cia­tion regroupe une tren­taine de membre, de plu­sieurs natio­na­li­tés.


Revenir au début