• 3 juillet 2019
fr

Départ en mission de Julie Porchet

Julie Porchet

Le 9 août pro­chain, Julie Porchet par­tira pour une année en italie en mis­sion avec Points-Coeur.

"Le désir de partir en mis­sion de béné­vo­lat est pré­sent depuis déjà 4 ans et la volonté de trou­ver vite ma voie après le bac, de finir vite la méde­cine ont tou­jours un peu freiné ce départ. Or aujourd’hui, je sens que c’est le moment de partir en mis­sion avant de débu­ter ma 4 ème année de méde­cine à Brest.(...)

Ma mis­sion
Je m’apprête à embar­quer le 9 août pro­chain en direc­tion de l’ïle de Procida dans la région de Naples.(...) L’ île de Procida est une petite île de pêcheurs et de marins de 4,1 kilo­mè­tres de long. En com­pa­rai­son aux autres foyers de Points-Coeur qui se trou­vent au coeur même de quar­tiers très défa­vo­ri­sés, les habi­tants de Procida ne souf­frent que très peu maté­riel­le­ment par­lant. La souf­france sur l’île est plus une souf­france humaine : une soli­tude des per­son­nes, un manque de se sentir aimé, écouté. Procida étant une île de pécheurs, beau­coup d’enfants gran­dis­sent sans une pré­sence pater­nelle et conju­gale pour les épouses.(...) Nous irons visi­ter ces per­son­nes chez elles, dans des mai­sons de retraite, leur parler, les écouter, boire avec elles un café, orga­ni­ser des acti­vi­tés pour les enfants. De plus, heb­do­ma­dai­re­ment, nous irons à Naples pour rendre visite à des per­son­nes souf­frant du sida dans un hôpi­tal et aider des orphe­lins qui vivent dans un foyer de Mère Teresa à faire leurs devoirs.

Le sens de cet enga­ge­ment pour moi
Je trouve très très beau tout ce que pro­pose Points-coeur : la pré­sence à l’autre, com­pa­tir avec les per­son­nes qui souf­frent et remet­tre l’homme au centre de toute préoc­cu­pa­tion.(...)
Partir avec Points-Coeur signi­fie aussi partir sans son por­ta­ble (=natel) pour vivre notre mis­sion à 100% et être vrai­ment là, pré­sents. Je trouve ça magni­fi­que de faire le don de sa pré­sence, de faire l’expé­rience de la gra­tuité d’une amitié et j’ai envie de le vivre. (...) Les pro­fes­seurs emploient sou­vent le mot « com­pas­sion » lors de nos cours : "Il faut que vous soyez com­pa­tis­sants" ! Or, ça reste pour moi très impé­ra­tif, théo­ri­que. Comment peut-on vrai­ment com­pa­tir ? Comment y donner du sens ?(...)

Si vous sou­hai­tez me sou­te­nir et m’accom­pa­gner dans cette magni­fi­que expé­rience, il existe 2 types de par­rai­nage :

  • spirituel : Prier une dizaine du chapelet par jour, pour confier ma mission, mes amis du quartier, mes difficultés pendant la mission.
  • &/ou financier : Le coût de la mission est de 450€ par mois. Dans cette somme sont compris nos frais de vie sur place, l’assurance, la formation...
    Chacun de mes parrains reçoit tous les deux mois une lettre dans laquelle je raconte mon expérience, mes rencontres avec les habitants de Procida, la vie en communauté. En bonus : vous serez à chaque moment présents dans mes prières."
    Julie Porchet

Pour par­rai­ner Julie et sou­te­nir sa mis­sion
Coordonnées ban­cai­res
Le Point-Coeur de Procida
Lettre de demande de par­rai­nage de Julie


Revenir au début