• 15 juin 2012
fr

Cesare R. nous raconte ses dernières semaines à Manille

Cesare R.

« Assurément ce sera ma der­nière lettre asia­ti­que à mes par­rains. Le temps passe vite, le soleil se lève et se couche rapi­de­ment, les jours for­ti­fient tou­jours plus mon désir de n’être qu’un avec Jésus, Lui consa­crant toute ma vie. Le soir, lors­que je pro­fite de la chute de la tem­pé­ra­ture, dans notre belle petite cha­pelle, dans ce lieu unique de notre quar­tier où Jésus est réel­le­ment pré­sent, je Lui rends grâce pour cette mis­sion et pour toutes les grâces qu’il me concède à tra­vers ma com­mu­nauté, les belles ami­tiés et le fait d’être une pré­sence de com­pas­sion. Je suis témoin indi­gne de tant de grâces qui me bou­le­ver­sent, qui me laisse sans parole humaine, mais qui ren­dent quo­ti­dien­ne­ment ma prière plus forte, plus pro­fonde, plus Chrétienne. Mon chemin de dis­cer­ne­ment est un chemin magni­fi­que qui me permet d’être au contact de Jésus humain. A tra­vers les ami­tiés, qui sont le pilier de ma mis­sion, ma pas­sion pour le cha­risme de Points-Cœur gran­dit. Je vou­drais vous pré­sen­ter beau­coup de visa­ges, vous trans­met­tre plu­sieurs cir­cons­tan­ces qui me font vrai­ment être fier d’être chré­tien mais je dois me limi­ter… »

Pour pour­sui­vre la lec­ture et/ou par­rai­ner Cesare cli­quez ici.


Cesare au Points-Cœur de Manille La Permanence au Points-Cœur
Revenir au début